guide d'achat, choisir une renault 14, corrosion, rouille

Guide d'achat Renault 14

 

 

Retour au chapitre GUIDE I

 

 

    Acheter une Renault 14 à ce jour, n'est pas chose évidente, et si vous en trouvez une, il sera capital de faire le point sur ses points faibles, ses points noirs.

Cette voiture mérite que l'on s'y attarde, voir d'en conserver une et de la remettre en état d'origine afin de la collectionner.

Avec le recul, on s'aperçoit qu'elle est toujours présente, qu'elle n'a pas totalement disparu de la mémoire des
Français et autres Européens.

Est-il vraiment indispensable d'acquérir une PRNI ( Poire Roulante Non Identifiée ) ?

Oui ! Car les années avancent, et les voilà de plus en plus rares sur nos routes.
La pauvre mal-aimée a encore toutes ses chances de vivre de beaux jours, accompagnée de son fidèle propriétaire.

Force est de constater que les garagistes Renault actuels se souviennent bien de cette R14, mais pas de manière positive.

    Des lacunes trop nombreuses, des énervements à répétition voir même des crises de nerfs ont marqué les esprits : pas de clefs à bougies disponibles pour les changer, car les culots étaient différents, à
savoir 16mm, et cette même clef n'était pas en vente !

Que dire des finitions des premiers modèles qui, certes à première vue semblaient parfaites, mais qui se démontaient au bout de quelques utilisations !


Il ne ferait pas fait bon de rouler en R14 cet été 2007 pluvieux, au risque de se retrouver les pieds dans l'eau et le jean's détrempé, car les manivelles de fenêtres avaient la fâcheuse tendance à tomber après quelques tours seulement.

C'est sans compter sur la rouille ultra rapide des ces autos, mais pour cela, nous y reviendrons plus tard.

    Bien d'autres défauts sont rapidement constatés :

  • mauvaise étanchéité

  • Sellerie de toit qui se décolle
  • serrures bloquées

  • rétro intérieur se décollant

  • ou encore mauvais contacts électriques, ont très vite énervé les premiers propriétaires, pourtant heureux de leur R14...la fabuleuse " 7cv du bonheur ".

    Et la rouille ? Un véritable fléau sur ces R14 !

Avant d'acheter sa poire ,  il est important de savoir la choisir...vérifier les points de rouille :

- les passages de roues ainsi que les longerons
- le bas de caisse
- et l'intérieur de la coque également
- ne pas oublier les fuites d'eau dans la sellerie


Un conseil, lors de l'inspection de votre future poire, ou lors d'une éventuelle décision d'achat : si la rouille attaque
l'intérieur, il est conseillé de traiter ces points immédiatement, au risque de voir votre pauvre R14  mûrir en un temps record.

Car il faut savoir que les tôles provenaient d'Italie, et les nombreuses grèves d'alors, poussaient les fabricants à entreposer les pièces à l'extérieur sous la pluie ou le soleil. Il ne restait plus qu'aux constructeurs d'automobile à se retourner sur des tôles en provenance des pays de l'Est, construite de manière encore plus mauvaise qu'en Italie. C'est pourquoi, la R14 souffre de sérieux problèmes de rouille.

Toutes ses mauvaises finitions ont sérieusement aggravé la situation de la pauvre R14.

Mais ce n'est pas tout !

    La Renault 14 a également souffert de l'allumage, ce qui se produisait régulièrement à froid, ou par temps humide. Ces défauts d'allumage avaient ainsi pour conséquence le démontage régulier  les bougies. Il fallait alors les nettoyer, ou carrément les changer.

Il faudra donc attendre les modèles GTL et TS en 1979 pour ne plus rencontrer ce défaut, mais pour continuer d'avoir la malchance d'engager la marche arrière en pleine circulation ! Toutefois, ce dernier souci n'est arrivé que très peu de fois, mais avait de quoi susciter un intense stress au conducteur malchanceux !

Lorsque l'on veut se lancer dans la rénovation d'une 14, il est intéressant de vérifier les pièces de rechange disponibles sur le marché. Car contrairement aux R5 ou R16, les pièces deviennent très rares.

Les nombreuses démolitions, la rouille, l'échec des ventes, et son parcours tumultueux ont contribué à faire disparaître un très grand nombre de Renault 14 en peu de temps.

Les points cités ci-dessus ont toutefois le mérite d'avoir fait baisser le prix des poires sur le marché. Il vous faudra débourser environ:

  • 500 euros pour un modèle TL,
  • 1000 euros pour une TS ou un modèle limité comme la Safrane.


    Enfin, si vous êtes décidé à commencer une réhabilitation, sachez que vous contribuerez à remettre en état une auto qui mérite vraiment sa place, car malgré son côté impopulaire, incomprise, elle était déjà en 1978 en avance sur son temps, et vous aurez ainsi la chance de détenir un véhicule devenu assez rare !

 

index - le site - histoire - archives - guide - curiosités - communauté