construction assemblage renault 14, r14 usine flin douai renault

Grand prix d'esthetisme 1976

 

 

 

Retour au chapitre HISTOIRE

 

 

C'est en 1954, que le Grand Prix d'esthétisme est créé.

Son but, rendre hommage; dans le milieu industriel français; à un objet, un appareil, une création rendant le quotidien plus agréable, et plus facile. Bien entendu, le tout accompagné d'un je ne sais quoi de nouveau, de créatif, d'innovant.

A cette période, on touche à la fin des 30 Glorieuses, le marché automobile bat encore son plein, et c'est tout naturellement que le Prix décernera en cette année 1976, une automobile.

En France, il y a l'embarras du choix. Rien que chez Renault, la fameuse R30 ( sortie en 1975, confort absolu, grand hayon, moteur V6 ) est présentie, aux côtés de la nouvelle citadine de la marque au losange, la nouvelle Renault 14L.

Mais en 1976, la crise pétrolière s'est déjà abattue sur l'Europe. La Renault 30 consomme trop, beaucoup trop ( 6.8 litres au 100 ). Il ne serait donc pas bien pratique de la nommer. Alors, les projecteurs se tournent vers la nouvelle. Qu'a-t-elle de plus ? Elle ressemble à la R5, déjà bien connue dont elle reprend les boucliers, elle a un petit air de R16, avec son espace intérieur, et son grand volume de rangement ( jusqu'à 950dm3 ), et elle est bien plus belle que la récente R6...

 

Enfin, la Renault 14 détient tout les critères recherchés pour le Prix d'esthétisme. C'est une familiale aux formes nouvelles. Peu dépensière ( 6.5l au 100km à 90km/h ), elle assure un confort et une sécurité à toute épreuve, bénéficiant ainsi de toutes les dernières recherches de Renault. Sa carrosserie est toute arrondie sans arrêtes vives. Son moteur transversale permet une habitabilité hors du commun pour un modèle de ce genre. Heureusement, la campagne de la Poire n'est pas encore passée par là !

 

Cest ainsi, que la Renault 14, seulement 4 mois après sa sortie officielle ( mai 76 ), recevra en toute modéstie, son seul et unique prix:

"Le Grand Prix d'esthétisme" année 1976 !

Voici le texte figurant sur ce prix :

 

"L'institut Français d'Esthétisme industrielle a attribué son Grand Prix 1976 à la Régie Renault pour la politique volontariste qu'elle a su affirmer en matière d'esthétisme industrielle dans la création de ses produits, la Renault 14, concrétisant particulièrement cet effort"

 

Qui, près de 36 après, se souvient encore de ce prix ? Personne, car, quelques mois plutard, la fameuse publicité "la Poire" allait mettre à mal, la carrière de la lauréate...

 

index - le site - histoire - archives - guide - curiosités - communauté